L’acariase respiratoire.

L’acariase respiratoire est causée par le développement d’acariens dans la trachée artère de l’oiseau ce qui a pour effet de gêner sa respiration qui devient  bruyante sans être enrhumé ;Il ouvre souvent son bec et semble perdre son souffle ou vouloir cracher un corps étranger sans succès. On peut soupçonner la mycoplasmose qui présente les mêmes symptômes, mais il faut commencer tout d’abord par traiter l’acariase.

Il y a plusieurs méthodes pour traiter l’acariase respiratoire.

Pour moi , je préfère la traiter avec du Carbaryl à5% que je mélange aux graines et que je distribue aux oiseaux malades pendant deux jours sans oublier de leur donner de l’eau fraîche.

Une méthode simple pour mélanger les graines au Carbaryl :

Se laver bien les mains et les faire sécher, puis verser une ou deux gouttes d’huile de tourne sol sur la paume, prendre 100 gr de graines, les bien malaxer entre les mains, ajouter 2 gr de Carbryl et malaxer de nouveau pour en imprégner la surface huilée des graines.

5 Réponses à “L’acariase respiratoire.”

  1. pierre dit :

    Bonsoir,

    Le gros problème, c’est que le carbaryl et ses dérivé est interdit depuis 2007…..
    Je ne trouve pas de produit de substitution !

    Amicalement,

    Pierre

  2. pierre dit :

    Bonsoir,

    Le gros problème, c’est que le carbaryl et ses dérivés est interdit depuis 2007…..
    Je ne trouve pas de produit de substitution !

    Amicalement,

    Pierre

    Réponse:

    En effet, le carbaryl est interdit en France depuis Avril 2007, je pense, mais tu peux le remplacer par le pyrevol qui lui est identique.
    Oasien

  3. En France, le carbaryl est interdit, mais tu peux le remplacer par du pyrevol qui lui est identique.

  4. Sylvie dit :

    Bonjour,

    En cas de traitement contre l’acariase respiratoire dois je traiter les 2 autres canaris qui partagent la cage?
    Merci de votre réponse

    Sylvie

  5. Bonjour Sylvie!
    Tu peux traiter les oiseaux qui sont dans la même cage que l’oiseau malade, mais à une dose plus faible.

Laisser un commentaire